accueil   |   les agendas   |   les sacrements   |   les secrétariats   |   la catéchèse   |   le pèlerinage


L'éditorial

"Mai, mois de Marie"

Tout au long de l'année, nous avons maintes occasions de penser à la Mère de Jésus et de la célébrer.
En effet, Marie est honorée dans tous les lieux saints de pèlerinages qui lui sont consacrés, de Lourdes à Rome et jusque dans nos villages où sont organisés des processions. Marie rassemble aussi les foules dans le monde et Mère Teresa de Calcutta éprouva dès son enfance, une forte dévotion à son égard, en lui demandant d'être une mère pour elle, et de lui donner un cœur plein d'amour, la force et conviction pour remplir sa mission auprès des plus pauvres. Nous aussi, avons besoin de tous ces bienfaits. Heureusement, pour nous, des bonnes volontés se sont rassemblées dès 1984, et ont crée à Mirebeau notamment mais aussi dans les villages voisins, un groupe de prières au cours duquel on récitait le chapelet, mais qui s'est vite transformé en Rosaire, sur les conseils d'une participante venue du nord de la France où la pratique était déjà courante.
35 ans plus tard, continuant l'œuvre de nos aînées, nous sommes une solide équipe qui apprécie de se retrouver une fois par mois, pour dialoguer et approfondir notre foi, à la lumière des évangiles choisis par nos responsables régionaux.
Nous avons la chance inespérée et la joie de parler à Marie, de la prier, de lui confier nos intentions, afin qu'elle intercède pour nous auprès de son fils. Elle nous montre le chemin à parcourir pour rencontrer Dieu. Alors ayons confiance en elle. Venons nous ressourcer en toute simplicité au creux de cette équipe que je représente, afin que nous repartions dans nos foyers vivifiés, par ses encouragements. Ainsi notre réflexion restera animée au fil des années.
Nos aînés qui hélas ne peuvent plus guère se déplacer restent des veilleurs et je suis certaine que dans leur cœur, Marie a une place prépondérante jusqu'au bout de leur vie.
Une journée de rencontre de toutes les équipes du diocèse, a lieu chaque année dans une ville différente et au cours de son enseignement, notre archevêque nous conforte dans notre décision de suivre le bon chemin.
Mettons de côté notre méconnaissance ou notre indifférence, et sachons sauter le pas (de porte) pour y rencontrer celle qui est prête à nous aider.
Je souhaite longue existence à mon équipe et forme des vœux analogues à toutes les équipes existantes de part le monde.
Marie, tu es la Porte qui mène à Dieu notre Père.
Nous te rendons grâce.

Mireille Phély



 
Aujourd'hui, dimanche 19 mai, dans nos paroisses :
Pontailler sur Saône à 09h 30: Messe : Manuel de JESUS FRIAS
Mirebeau sur Bèze à 11h 00: Messe et caté : Anne-Marie et Pierre GERARD ; Monique et Raymond LEGROS ; Martine SAMOUILLAN ; Albert BANDONNY ; Laurence CHABERT D'HIÈRERS ; Bernard ROY et Gisèle GUIGNOT ; Véronique SÉBILLOTTE, Edouard et Blandine VEILLET ; Robert GUENON

Méditons :

La course de grenouilles



Il était une fois une course de grenouilles organisée dans un petit village du bord du Mékong. Le tracé de la course avait été confié à un jeune villageois, qui, dans le souci de plaire au chef du village, avait placé la ligne d'arrivée au seuil de sa maison, située en haut d'une grande colline.
De l'aveu de tous, le trajet paraissait très difficile, voire impossible, tant le dénivelé final était exigeant. Cela attisa toutefois la curiosité des badauds, qui se pressèrent pour assister au départ de la course. D'autant que le chef du village, manifestant son intérêt, gagea une prime importante pour la grenouille qui parviendrait à accomplir un tel exploit. Beaucoup de gens se rassemblèrent pour assister à l'événement. Et le départ fut donné.
En fait les gens ne croyaient pas possible que les grenouilles atteignent la cime. Et toutes les phrases que l'on entendit furent :
 - "Impossible ! Elles n'y arriveront jamais ...!"
Les grenouilles commencèrent peu à peu à se décourager. Toutes, sauf une qui continua à grimper. Et les gens continuèrent :
 - "Vraiment pas la peine !!! Elles n'y arriveront jamais ...!!!"
Et les grenouilles s'avouaient vaincues sauf une qui continuait de grimper envers et contre tout.
Et les gens continuèrent :
 - "C'était prévisible ! une telle entreprise était vouée à l'échec !"
A la fin, toutes abandonnèrent, sauf une petite grenouille qui, seule et au prix d'un énorme effort, atteignit le sommet de la colline et franchit victorieuse la ligne d'arrivée.
Les sages du village, stupéfaits, voulurent alors savoir comment la petite grenouille avait pu accomplir un tel exploit. On l'examina sous tous les angles pour enfin découvrir sa particularité ... elle était sourde !



Ces derniers temps ...
Nous avons été invités à prier pour ceux qui ont rejoint la maison du Père :

-Georges MIELLE, 68 ans, à Saint Sauveur
-Monique GRADELET, 92 ans, à Binges
-Joseph LORENC, 89 ans, à Perrigny sur l'Ognon
-Jean-Pierre LAFFUGE, 73 ans, à Heuilley sur Saône
-Marie-Louise TISSERAND-DAVID, 97 ans, à Mirebeau sur Bèze
-Fréderic



Baptême d'Avril ...

-Timéo EME
-Sofia CHARDENET
-Axel PENOTET-TRAVERSE
-Gabriel MARTENOT



Mariages d'Avril ...

-Etienne BARBARIN et Célia PARISI
-Christophe LAMI et Cindy CHAMOY


Dans nos Paroisses


A la rencontre des Saints Bourguignons

C'est devenu une tradition, chaque année le 4ème dimanche de carême, notre doyenné se met en route à la rencontre des saints bourguignons.
Le 7 avril, 80 pèlerins du doyenné Saône Vingeanne Tille sont allés à Chamblanc faire connaissance avec Anne-Marie Javouhey, fondatrice de la congrégation de l'ordre de St. Joseph de Cluny.
Accueillis par Marie-Jo et Anne Bollotte pour la convivialité, ce sont les 4 religieuses de la petite communauté établie dans la maison de la Bienheureuse, qui, avec beaucoup de pédagogie et d'enthousiasme, nous ont fait découvrir le parcours hors du commun de cette petite fille du Val de Saône. A 10 ans, elle cachait des prêtres réfractaires pendant la révolution. Mais c'est par son engagement pour l'abolition de l'esclavage qu'elle est connue sur les cinq continents.
(Son rayonnement est trop peu évoqué chez nous, n'hésitez pas à faire une visite sur le web.)
En préparation de Pâques, un temps a été consacré au sacrement de réconciliation avant la célébration de la messe à l'église du village.
Unanimement, les pèlerins d'un jour ont exprimé leur satisfaction et l'intérêt du rassemblement avec les prêtres et les diacres en doyenné.
Grand merci aux hôtesses de Chamblanc pour leur chaleureux dynamisme et leur joyeuse conviction.

Marie-Jo Bollotte


Formation biblique
Animée par le Père Vincent Richard

L'histoire sainte
Suite


Dernier rendez-vous
Mardi 28 mai 2019 à 20h00
Salle Sainte-Anne à Mirebeau sur Bèze
Chemin du Routoir



 Paroisses de Mirebeau & de Pontailler 2019