accueil   |   les agendas   |   les sacrements   |   les secrétariats   |   la catéchèse   |   le pèlerinage



L'éditorial

"Une crise qui bouscule aussi nos repères de foi"

 
 
Prière à Notre Dame de Bon Espoir

Notre Dame de Bon Espoir,
chère au cœur des Dijonnais et des chrétiens de Côte d'Or,
nous nous tournons vers vous comme vers une source de réconfort.
Toujours vous avez étendu votre main protectrice sur notre peuple,
nos familles et chacune de nos personnes.

Aujourd'hui nous vous demandons d'intercéder pour nous
pour qu'en ces temps d'épidémie et d'inquiétude
nous gardions confiance et partagions notre espérance
avec nos prochains qui sont dans l'angoisse.
Que l'Esprit Saint nous inspire ce qui est bon et juste,
Afin que nos communautés privées momentanément des sacrements
en particulier de l'eucharistie et de la réconciliation,
redoublent de ferveur et de charité fraternelle.
Guide-nous sur la voie de la patience et de la solidarité
Que bientôt nous puissions reprendre notre travail et nos occupations
Et nos jeunes le chemin de leur établissement scolaire.
Que nos anciens isolés sachent que nous leur restons proches
Et le personnel soignant que nous lui sommes pleins de reconnaissance
Que cette épreuve passagère renforce la communion
qui nous relie entre nous avec le Père, le Fils, et le Saint-Esprit.
Notre Dame de Bon Espoir,
Priez pour nous
Amen.

Votre archevêque
Roland Minnerath



 
Aujourd'hui, dimanche 31 mai, dans nos paroisses :
Pontailler sur Saône à 09h 30: Messe
Mirebeau sur Bèze à 11h 00: Messe

La vie paroissiale "confinée"


La fête de la Pentecôte

Concrètement ...


La reprise des messes avec assemblée a lieu ce WE de la Pentecôte dans nos deux paroisses. Les équipes d'animations paroissiales viennent de se réunir pour définir les modalités pratiques des recommandations de l'Eglise et de l'Etat. Vous trouverez le compte-rendu au verso de la Newsletter.
Rappelons que ces obligations sont le résultat d'une concertation entre l'Etat et les représentants des cultes. Nous avons donc à les accueillir avec diligence. Qu'est ce qui motive les choix des EAP ?
Le choix des églises
Ce choix n'est pas anodin. Les églises choisies ont au moins deux issues, des allées latérales en plus de l'allée centrale et suffisamment d'espace pour bien respecter les mesures de distanciation.
Le choix de quatre messes par WE
Deux messes le samedi soir et deux autres le dimanche. Nous avons fait ce choix en pensant à certains de nos frères et soeurs qui ont besoin de plus de temps pour se déconfiner. Cela limitera de facto le nombre de participants à nos assemblées ...
Une participation responsable.
Dans un premier temps, nous n'avons pas souhaité soumettre la participation aux messes à une inscription préalable. Nous comptons sur la responsabilité et l'indulgence de chacun et chacune. Nous sommes persuadés que cha-cun y mettra du sien en acceptant de changer ses habitudes cultuelles. Il s'agit concrètement d'éviter de surcharger la messe de 11h00 qui habituellement a la faveur des fidèles chrétiens. Cela évitera le désagrément d'arriver dans une église déjà pleine et d'être obligé de se faire rentrer prématurément chez soi à cause du manque de place.
Nous accueillons toutes ces mesures, non parce qu'elles nous sont imposées, mais parce qu'elles nous protègent et nous per-mettent de célébrer notre foi ensemble et en toute quiétude. Bien entendu, nous les adapterons en fonction de l'évolution de la situation sanitaire et légale. Le port d'un masque nous permet d'unir nos voix par le chant et la prière sans craindre de contaminer et/ou d'être contaminé. Se désinfecter les mains à l'entrée de l'Eglise permet de réduire le risque d'y introduire le virus. Se désinfecter les mains à la sortie, pour rentrer chez soi sans microbe, mais avec le seul Esprit saint.
Si nous respectons ces mesures, nous célé-brerons nos messes en toute quiétude. Que l'Esprit saint nous y aide ...

Père Joseph



Dans cette newsletter nº10 :
- n'ayons pas peur ! ;
- dernière newletter : merci ! ;
- reprise des messes dominicales


télécharger le "Coin du Partage nº10"


Bonne nouvelle !
Vous l'avez sans doute appris, la vie cultuelle vient d'être déconfinée depuis hier soir. Les responsables publics nous font confiance, ils comptent sur notre sens des responsabilités pour mener à bien la reprise des célébrations dans nos églises paroissiales.
Cette autorisation est accompagnée d'un certain nombre d'obligations (vous les avez en pièces jointes, prenez le temps de les lire). Malheureusement, faute de temps, nous ne pouvons toutes les respecter pour ce dimanche 24 mai. Il y a trop de choses à prévoir (choisir les églises adéquates, faire du marquage, former des équipes d'accueil, solution hydro alcoolique ...). Il nous faut du temps, des hommes et femmes et une organisation sans faille pour nous rassembler en toute sécurité. Le gouvernement a donné aux préfets le pouvoir de fermer les églises qui ne respecteront pas ces dites recommandations.
Voilà pourquoi, nous vous proposons la reprise de nos célébrations dans nos deux paroisses pour le WE de la Pentecôte - un beau symbole pour sortir du déconfinement le jour où l'Esprit vient établir sa demeure dans nos cœurs. Ce lundi, nous nous retrouvons en EAP pour bien préparer cette reprise. Nous vous tiendrons informer des modalités pratiques.
Merci pour votre compréhension.

télécharger "le courrier d'Eric Millot"
télécharger "les recommandations"

Père Joseph


La fête de l'Ascension

Vers un déconfinement cultuel partiel ...


Dans la Newsletter nº7, nous vous disions réfléchir sur la possibilité de célébrer la messe dans les églises dans le respect des obligations légales (10 participants, gestes barrières).
Nous étions persuadés que les dispositions du 1er ministre concernant le culte étaient contraires au moins à trois principes majeurs de la République : égalité des droits, liberté de culte et la séparation de l'Eglise et de l'Etat (loi de 1905). Avec un avocat même débutant, aucun Juge digne de ce nom n'aurait condamné une assemblée d'Eglise de 10 personnes. Le Conseil d'Etat vient de pointer cette injustice. Il donne au gouvernement une semaine pour corriger sa copie.
Dans moins de huit jours, nous aurons sans doute à nouveau l'autorisation de célébrer dans nos églises. à ce titre, nous reprendrons donc l'initiative de la Newsletter nº7 laissée en suspens. Dans un premier temps nous proposerons exceptionnellement quatre célébrations par Week-end dans nos villages suivant un calendrier connu à l'avance. La participation des fidèles se fera sur inscription préalable - c'est le fonctionnement le moins injuste qui soit pour notre communauté.
Les précisions seront données dans la foulée des nouvelles dispositions du Gouvernement. En attendant, belle fête de l'Ascension à toutes à tous devant la télévision.

Père Joseph



Dans cette newsletter nº9 :
- témoignages ;
- Réflexion du Père Godefroid ;
- commentaire de la fête de l'Ascension et prière universelle ;
- prière de ce vendredi à 18h00.


télécharger le "Coin du Partage nº9"


6ème dimanche de Pâques
La prière, respiration de l'âme.

Le bon réflexe chrétien ...


"Le bon réflexe chrétien".
Depuis que nous sommes officiellement sortis du confinement, beaucoup s'interrogent : "Le virus est toujours en circulation avec la même puissance de propagation, les porteurs saints toujours à côté de nous, peut-être le sommes-nous, nous-mêmes. Que faire ? Rester enfermer à double tour chez soi pour ne prendre aucun risque, reprendre sa vie comme avant ?" Toutes ces questions sont légitimes et méritent attention.
Cela dit, n'oublions pas notre attachement au Christ citoyens, nous aussi chrétiens, nous ap-partenons au Christ. à ce titre, nous avons donc à nous poser la bonne question qui devrait être le reflexe du Chrétien en toute circonstances : "Seigneur, à ma place, qu'est-ce que tu ferais ?" Poser la question, c'est déjà entrer dans la confiance de la foi, et porter un regard autre que celui de la peur ou de l'indifférence. Toute de sa vie terrestre, le Christ a toujours regardé les épreuves qu'il a traversées avec lucidité et confiance. Il s'agit donc pour nous d'oser sortir de nos confinements accompagnés de deux attitudes totalement christiques : responsable et confiant. Parce que la vie elle ne s'arrête pas.

Père Joseph



Dans cette newsletter nº8 :
- témoignages ;
- les 10 clés de la prière ;
- commentaire de ce dimanche 17 mai 2020 et prière universelle ;
- prière de ce vendredi à 18h00.


télécharger le "Coin du Partage nº8"


5ème dimanche de Pâques
Mois de Mai, mois de Marie.

La sagesse de la patience ...


"La patience est amère, tandis que son fuit est doux".
Voilà un dicton africain que nous pourrions faire nôtre aujourd'hui.
En effet, la situation actuelle demande humilité et patience. Humilité parce que nul ne la maîtrise totalement - pas plus nous chrétiens, que les scientifiques et les politiques. Patience, parce que, animés par l'espérance, nous savons que le tunnel a une sortie. L'humilité et la patience sont certainement deux des plus belles vertus de la vie bonne. Elles ne déçoivent jamais dans la durée.
À partir de ce lundi, nous aurons à nouveau le droit de circuler librement sans attestation, sans limite de temps. Nous pourrons également nous réunir en petit comité (10 personnes maxi). En revanche, les rassemblements d'Église restent interdits, jusqu'à nouvel ordre.
Cette situation peut nous paraître injuste à bien des égards. Mais n'oublions pas que la réalité, elle, ne change pas : le virus est toujours actif, l'interdit de célébrer aussi. Continuons donc de vivre avec humilité et patience. N'anticipons rien de ce qui n'honore pas notre dignité de frère du Ressuscité. Continuons donc le jeûne des signes sacramentels jusqu'au 02 juin au moins ... C'est aussi cela la vie dans l'humilité. Nous apprécierons encore plus nos retrouvailles.

Père Joseph



Dans cette newsletter nº7 :
- quelques nouvelles ;
- témoignages ;
- mois de mai, mois de Marie ;
- commentaire de ce dimanche 10 mai 2020 et prière universelle ;
- prière de ce vendredi à 18h00.


télécharger le "Coin du Partage nº7"


4ème dimanche de Pâques
La vocation, un cadeau de Dieu.


Ce dimanche est consacrée à "La Journée mondiale des vocations (JMV)". Cette journée est née il y a 50 ans à l'initiative de la France. Ce jour là, l'Eglise prie spécialement pour les vocations sacerdotales.
Quand nous prions pour les vocations, nous ne demandons pas à Dieu, de réparer ce qu'il aurait oublié, comme on le ferait sur un mauvais architecte. Nous demandons à Dieu d'éclairer davantage les consciences pour que chacun de ses enfants accepte l'appel de sa grâce. Dieu a crée l'humanité comme un corps (1Cor 12). Dans ce corps, il assigne à chacun des membres un rôle spécifique, comme l'est chaque élément de la création dans l'Univers. On n'est pas médecin, enseignant, prêtre ou autre par hasard. On l'est en réponse à un appel qui vient de plus loin. Notre liberté consiste à la chercher et l'accueillir quand on l'a trouvé.
Une personne qui est dans sa vocation vit mieux, supporte mieux les caprices de la vie. Voilà pourquoi, une des prières essentielles pour les parents et leurs enfants, devrait porter sur la vocation - demander à Dieu sa lumière la route de chacun.
Être dans sa vocation, c'est la clé d'un meilleur épanouissement.

Père Joseph



Dans cette newsletter nº6 :
- quelques nouvelles ;
- témoignages ;
- la vocation, un cadeau de Dieu ;
- commentaire de ce dimanche 3 mai 2020 et prière universelle ;
- prière de ce vendredi à 18h00.


télécharger le "Coin du Partage nº6"
Interview du Cardinal Sarah
"Je vous salue Marie"; chant interprété par la famille Ogier


3ème dimanche de Pâques
Réflexions sur la peur.


Ce confinement peut nous donner l'impression d'un coup d'arrêt dans le temps. Mais le temps lui, n'arrête pas sa course pour autant. Le compteur tourne, et la vie avec. Cette crise n'est donc pas une parenthèse du temps, mais un temps du temps pour nous connecter à l'essentiel, et peut-être même retrouver la clé de la vie bonne.
Pour cela, nous avons deux écueils à éviter : ne pas toujours chercher à vouloir dominer le temps en ramant à contre courant, ne pas non plus se résigner en le subissant comme de simples victimes, donnant à nos vies le témoignage de l'inassouvi.
Pour sortir de ces 2 écueils, un effort s'impose à nous : apprendre à vivre et à se construire dans le sens du courant. Il s'agit pour nous, de nous laisser porter par le courant de la vie, faire des citronnades avec des citrons de la providence, des moulins à vent avec le vent de l'Esprit ...
Dans notre confinement, prenons donc le temps de vivre, de faire ce que nous estimons juste et bon pour nous, sans oublier de faire bon usage de cette capacité d'aimer et d'être aimer inscrite dans nos c&&&&&œlig;lig;lig;lig;lig;urs. Alors, nous témoignerons de Jésus ressuscité qui libère en nous la joie de vivre au-delà même des épreuves. En ce temps de crise, portons donc nos plus belles parures de ressuscités ! Alléluia !

Père Joseph



Dans cette newsletter nº5 :
- homélie obsèques Alice et Gaël ;
- témoignages ;
- des méditations sur la peur ;
- commentaire de ce dimanche 26 avril 2020 et prière universelle ;
- prière de ce vendredi à 18h00.


télécharger le "Coin du Partage nº5"



Les téléchargements :

le "Coin du Partage nº4"
le "Coin du Partage nº3"
le "Coin du Partage nº2"
le "Chemin de Croix"
le "Coin du Partage nº1"
La sainte Cène
Le sacrement de la Réconciliation
Communication du Père Joseph sur RCF Parabole
Faire la connaissance des mystères que nous célébrons - Père Joseph ;
La messe des Rameaux - Père Joseph.
bulletin spécial nº 2
bulletin spécial nº 1
5ème dimanche de Carême



Prière pour lutter contre le virus


Notre Père, nous demandons avec confiance que le coronavirus ne fasse plus de mal et que l'épidémie soit maîtrisée rapidement, que vous rendiez la santé aux personnes touchées et la paix aux endroits où elle s'est propagée. Accueillez les personnes décédées de cette maladie, réconfortez leurs familles. Aidez et protégez le personnel de santé qui la combat, et inspirez et bénissez ceux qui travaillent pour la contrôler.
Seigneur Jésus, docteur de nos âmes et de nos corps, nous nous sentons impuissants dans cette situation d'urgence sanitaire internationale mais nous avons confiance en vous, donnez-nous votre paix et votre santé.
Ô Marie, protégez-nous, continuez de prendre soin de nous et de nous conduire avec votre amour vers votre fils Jésus. Amen.

Amen



Méditons :

La bonté de Dieu



Un roi, qui ne croyait pas en la bonté de Dieu, avait un esclave qui, en toutes circonstances, disait : "Mon roi, ne vous découragez pas, car tout ce que Dieu fait est parfait car il est bon!"
Un jour, alors qu'ils étaient à la chasse, une bête sauvage attaqua le roi.┬áL'esclave réussit à tuer l'animal, mais ne put empêcher sa majesté de perdre un doigt. Furieux, le noble dit : "Dieu est-il bon ? S'il était bon, je n'aurais pas été attaqué et je n'aurais pas perdu mon doigt."
L'esclave répondit seulement : "Mon roi, en dépit de toutes ces choses, je peux seulement vous dire que Dieu est bon ! IL connaît "le pourquoi" de toutes ces choses. Ce que Dieu fait est parfait. Il ne se trompe jamais!". Indigné par la réponse, le roi ordonna l'arrestation de son esclave.
Plus tard, le roi partit pour une autre chasse et fut capturé par des hommes sauvages qui faisaient des sacrifices humains. Sur l'autel du sacrifice, les nobles sauvages constatèrent qu'il manquait un doigt à la victime. Le roi n'était donc pas digne d'être offert en sacrifice; il fut relâché.
À son retour au palais, il autorisa la libération de son esclave qu'il reçut très affectueusement. Il lui dit : "Mon cher, Dieu a été vraiment bon pour moi ! J'ai failli être tué par les hommes sauvages, mais par manque d'un seul doigt, on m'a lâché ! Mais j'ai une question : "Si Dieu est si bon, pourquoi a-t-Il permis que je te mette en prison?" L'esclave répondit : "Mon roi, si j'étais allé avec vous dans cette chasse, j' aurais été sacrifié à votre place, parce qu' il ne me manque aucun doigt. Mais Dieu est bon, il a voulu que chacun de nous vive!"

Auteur anonyme



Ces derniers temps ...
Nous avons été invités à prier pour ceux qui ont rejoint la maison du Père :

-Claudette GROSJEAN, 81 ans, à Jancigny
-Denise ROBERJOT, 79 ans, à Heuilley
-Emilienne ROMAND, 91 ans, à Pontailler
-Josiane DORAS, 71 ans, à Heuilley
-Luc TRIBOLET, 70 ans, à Mirebeau
-Albertine BRISSAIRE, 87 ans, à Lamarche
-Jean-Claude LEBRETON, 87 ans, à Pontailler
-Chantal GUYOT à Binges
-Paulette SIRUGUE, 90 ans, à Mirebeau
-Marc SALOMON, 66 ans, à Mirebeau
-Pierre BINET à Bézouotte
-Paulette MAZELIN, 97 ans à Belleneuve
-Marcelle KRUKOVSKI, 95 ans, à Saint-Sauveur
-André BONAZZA, 80 ans, à Cheuge
-Stéphanie DUB, 86 ans, à Binges
-Michel ALEXANDRE, 68 ans, à Beaumont
-Gaël VIAULT, 0 an, à Pontailler
-Alice VIAULT, 0 an, à Pontailler
-Marie Thérèse SAVOY, 94 ans, à Mirebeau
-Yvette BLANCHARD, 82 ans, à Perrigny
-André BERGERET, 97 ans, à Pontailler
-Simone PIOT, 93 ans, à Pontailler
-Marguerite LOCHE, 95 ans, à Heuilley




Baptêmes, Mariages, Obsèques

Baptêmes, Mariages
Pas de célébration tant que dure l'interdiction des rassemblements.

Obsèques
Célébration possible dans nos églises. Mais le nombre de participants est limité à 20 personnes. Par la suite nous proposons aux familles des célébrations de souvenir pour rassembler familles et amis.



Sortie de crise (il faut y penser aussi)

À la sortie de la crise, il va falloir nous retrouver pour rendre grâce, ensemble dans un moment festif.
Sous quelle forme, en quel lieu ? Envoyez-nous vos idées aux adresses mail des paroisses.
Vous les trouverez sur la page "les secrétariats".


Pélerinage au Liban

Initialement prévu du 19 au 25 avril 20, ce pèlerinage est reporté sûrement pour les vacances de la Toussaint. Nous vous tiendrons informés.


Spectacle
Le procès de l'Eglise


L'Eglise se paie une tribune à travers un procès qu'elle initie elle-même pour répondre aux attaques et incompréhensions du monde moderne.
Attention ! Âmes sensibles s'abstenir !
21 juin 2020 à 16h00 à Lamarche

 Paroisses Mirebeau & Pontailler 2020