accueil   |   les agendas   |   les sacrements   |   les secrétariats   |   la catéchèse   |   le pèlerinage



L'éditorial

Quel culot !

Il y a quelque chose d'exquis dans le langage des textes sacrés. Prenez la Sagesse. N'importe quel philosophe partirait dans une digression alambiquée pour l'expliquer. Les textes sacrés sont plus simples. Pour eux, la Sagesse est "assise" ça vous épate hein ? Avoir l'idée d'assoir la Sagesse, vous ne l'auriez pas eu. Et bien les auteurs inspirés eux, ont tous les culots et ils osent assoir la Sagesse. Et vous comprenez très bien ce que ça veut dire. La Sagesse est la compagne la plus intime de Dieu ; elle lui est intrinsèquement liée.
Réflexion faite, au demeurant, c'est normal. Car, plus loin, les textes nous le disent. Qui est assis à la droite du Père, sinon le Fils. La Sagesse c'est le Christ qui nous apporte "la paix".
Autre exemple. Que fit Dieu au septième jour de la création ? Il se "reposa". L'auteur aurait pu dire que Dieu fatigué "s'endort" ou, las du travail de la semaine, qu'il part "se distraire". Non, il se "repose". Drôle de mot : affalé dans un canapé, il regarde la télévision ? Cahier fermé, cartable bouclé, il "s'évade" dans un jeu vidéo ? Atelier clos, outils rangés, il se rue dans un stade ? Dossiers classés, il fonce à la mer ? Avouez-le, ça ne colle pas avec l'image du Bon Dieu.
Peut-être trouve-t-on une explication un peu plus loin. Dans les évangiles, le Christ, "fatigué" s'arrête près du puits de Jacob pour se désaltérer et se "reposer".
Autre image exquise, convenons-en dans sa simplicité et son authenticité d'un "Dieu" fatigué comme peut l'être chacun de nous. Et que fait-il de son "repos" ? Il le met au service de la Samaritaine qui vient puiser de l'eau. Il déploie devant elle les merveilles de Dieu. Il exalte en quelque sorte la beauté du salut et apporte à cette âme tourmentée la "paix". Celle qu'il puise auprès du Père à la droite duquel, il est "assis". On y revient. C'est qu'on travaille au Ciel.
On n'est pas "assis" à ne rien faire. On n'y "oublie" pas le monde parce qu'on se "repose". Ou alors, le monde "non pensé", "non-dit" n'existerait plus.
Et le repos auquel accède le Christ après sa mort -seconde fois dans les évangiles où on parle du "repos" du Christ- participe à l'exaltation du monde et de la création.
Tel est le repos du Père et du Fils : Tel est celui auquel nous sommes invités pendant les vacances de cet été. Accueillir, aimer, s'émerveiller, partager, et créer autour de soi cet univers qui fit courir la samaritaine à la rencontre de ses voisins pour leur dire quelle était désormais sa joie.

Hubert Chavelet



 

Méditons :

Le vendeur d'eau



Un vendeur d'eau, chaque matin, se rend à la rivière, remplit ses deux cruches, et part vers la ville distribuer de l'eau à ses clients.
Une des cruches, fissurée, perd de l'eau ; l'autre, toute neuve, rapporte plus d'argent. La pauvre fissurée se sent inférieure. Elle décide, un matin, de se confier à son patron :
"Tu sais, dit-elle, je suis consciente de mes limites. Tu perds de l'argent à cause de moi, car je suis à moitié vide quand nous arrivons en ville. Pardonne mes faiblesses."
Le lendemain, en route vers la rivière, notre patron interpelle sa cruche fissurée et lui dit :
"Regarde sur le bord de la route.
C'est joli, c'est plein de fleurs.
C'est grâce à toi, réplique le patron. C'est toi qui, chaque matin, arroses le bas-côté de la route. J'ai acheté un paquet de graines de fleurs et je les ai semées le long de la route, et toi, sans le savoir et sans le vouloir, tu les arroses chaque jour."
Nous sommes tous un peu fissurés, mais Dieu, si nous le lui demandons, sait faire des merveilles avec nos faiblesses.

Anonyme



Ces derniers temps ...
Nous avons été invités à prier pour ceux qui ont rejoint la maison du Père :

-Denise BASSET, 98 ans à Lamarche
-Janine MANIERE, 87 ans à Belleneuve
-Monique MAURIN, 84 ans, à Binges
-Jean BAUER, 81 ans, à Jancigny
-Yvette SURLEAU, 85 ans, à Jancigny



Baptême de juin ...

-Charlie MARCON
-Callie GAUDRY
-Flore JIM SEIGNOT
-Louméo BLANCHARD
-Jules RESSY
-Noa RAYMOND
-Louis et Alice OUDOT
-Timéo HUGUES
-Athénaïs et Candice LAPOSTOLLE
-Aélys BENEDETTI



Mariages de juin ...

-Geoffrey FEVRIER et Cindy MONARD
-Pierre-Emile GELEY-ROBADEY et Magali BARACCO
-Guillaume BAZEAU et Clémentine DECKERT


Dans nos Paroisses


Marche gourmande
à Jancigny-Cheuge-Renève


Quelques réactions des participants (110 participants)
- J'ai apprécié l'ambiance familiale et conviviale par rapport à certaines marches très fréquentées.
- Le parcours aurait pû être plus ombragé mais on ne maitrise pas l'ensoleillement !
- Le prix est abordable pour les personnes à revenu modeste.
- Le menu est assez basique et l'année prochaine, il faudrait peut-être innover mais le prix est modeste.
- C'est un bon moyen de découvrir un village et son église.
- J'ai apprécié l'accueil à l'église de Jancigny, l'exposition était très bien.


Un moment chaleureux d'Eglise

Qu'est-ce que c'est beau de voir une église pleine et dans la joie. Ce fut le cas ce samedi 29 juin 2019 à l'occasion des 20 ans d'ordination du P. Joseph. Pour la circonstance, une petite pièce de théâtre a été jouée par une quarantaine de jeunes et moins jeunes toutes classes sociales confondues sur "La vie du prêtre".
De l'avis général, ce fut une très belle soirée portée par un groupe heureux de travailler et jouer ensemble....
Je renouvelle mes remerciements à toutes les voix et mains qui ont participé à la beauté de cette soirée : Serge HUG, Dorothée HUG, Raphaël HUG, Jean-Claude LENOIR, Claude LENOIR, Christel DOOZE, Alexia DOOZE, Loïc HERBERT, Guy RONDOT¸ Eliane RONDOT, Marie-Thérèse NICOLAS, Aude NICOLAS, Annie BERGER, Roger BERGER, Olivier SANSON, Thérèse SANSON, Marie-Jo BAUMONT, Roland BAUMONT, Mélanie COLLIN, Jeanine SKANDIKOVA, Rémi HARDY, Elisabeth BéJAUD, Loïc FOURNEY, Jean-Claude VIARD, Marie-Claude SEMPREZ, Clémence LAFFUGE, Danielle MATHIEU, Hubert CHAVELET, Pierre ESTIVALET, Oriane HERBERT, Emmanuel Odier, Anaëlle HERBERT, Bérénice ODIER, Rachel FISCHER, Héloïse ODIER, Léonore ODIER, Amandine ODIER, Julie FOURNEY, Julie VANDEKERKHOVE, Jacques MARCADE, François BONNOTTE, F-X ROUHETTE, François SEMPREZ, Bernard NICOLAS, Dominique CORNOT, Marie-Thérèse DARMIGNY, Fabien VANDEKERKHOVE. sans oublier celles et ceux qui ont fourni le buffet froid : les paroissiens, la Maison Fournier à St-Jean, les MALDANT, l'Entraide cantonale …
Je remercie également mes confrères prêtres qui ont eu la délicatesse de venir honorer nos acteurs : les Pères D. MARION, B. LACHAISE, M. GALEN, P. ROYET, M. DONAT, M. LUéDI, A. ZOUNGRANA. Une égale pensée pour D. BONNOT, J. RéBLé, R. GIGLEUX, diacres du diocèse.
Je n'oublie pas la présence de nos chers élus amis, que j'ai aperçus : Marie-Claire BONNET VALET Conseillère départementale, Joel ABBEY Maire de Pontailler, Colette Lenoble, Maire de Tellecey, Daniel DION, Maire de Cirey-lès-Pontailler, André PETITJEAN, Maire de Talmay, Gabriel DELOGE Maire de Soissons et tous les élus présents dans l'anonymat de la foule sans oublier celles et ceux qui n'ont pu se joindre à nous.
Merci à chacun et chacune pour toutes vos marques de sympathie. Faire église, c'est aussi savoir se soutenir.

Père Joseph







 Paroisses de Mirebeau & de Pontailler 2019