accueil   |   les agendas   |   les sacrements   |   les secrétariats   |   la catéchèse   |   le pèlerinage



L'éditorial

"Sainte Année Saint Joseph 2021"

Chers Paroissiens,
Chers frères et sœurs dans le Seigneur,
Nous voici arrivés à ce moment de l'année où nous présentons nos vœux aux personnes que nous aimons. Hélas, avouons que 2020 fut une année particulière et nous plonge dans le doute de formuler à cœur joie des vœux de bonne année 2021. En d'autres termes, comment tressaillir de joie dans le Seigneur et proclamer 2020 comme une année de bienfaits accordée par le Seigneur (Isaïe,61 1-2a) ? Il faut que l'espérance en notre Dieu d'Amour domine en nous pour croire à chaque instant et dans toute circonstance de notre vie qu'il est le Dieu d'Amour qui aime bien ses enfants que nous sommes. En effet, malgré tous les événements et projets pastoraux annulés, nous avons eu la joie de partager quelques moments de joie, de retrouvailles familiales et d'expérimenter individuellement ou collectivement la main de Dieu sur nous. C'est pourquoi, sûrs de son Amour et forts de notre foi, il est urgent que nous retrouvions cette joie, la vraie joie qui vient de Dieu et lui dire MERCI pour tous ses bienfaits !
Que L'Emmanuel, Dieu-avec-nous, soit effectivement dans chacun de nous pour que nous reflétions la présence de son habitation en nous autour de nous. Que toutes les prières de la terre entière au soir de la Douce-nuit de Noël soient un véritable cri d'amour adressé au Ciel. Chers frères et sœurs dans le Christ, alors que nous préparons nos cœurs à la venue du Libérateur dans nos vies : "Allons jusqu'à Bethléem pour voir ce qui est arrivé, l'événement que le Seigneur nous fait connaître" (Luc 2,15). Ainsi, dans notre marche joyeuse vers la crèche où Dieu se donne, nous voyons toute la création qui participe à la fête de la venue du Messie ! Le Pape François nous dit que : "dans la crèche, Dieu lui-même commence la seule véritable révolution qui donne espoir et dignité aux non désirés, aux marginalisés : la révolution de l'amour, la révolution de la tendresse". (Lettre Apostolique Patris corde, avec un cœur de père, du 8 déc 2020 au 8 déc 2021, le Pape décrète une année spéciale dédiée à Saint Joseph et confie le monde terrassé par la pandémie sous la protection paternelle de saint Joseph). Pour ce faire, afin de collaborer à ce plan merveilleux de Dieu pour toute l'humanité et le rendre visible dans nos vies, abandonnons les vains discours pour ancrer nos actions dans la fraternité et la charité !
Ainsi, avec le regard de la foi, nous pourrions voir entre les mains de l'enfant-Jésus dans la crèche en train de porter toutes nos intentions de prière pour les victimes de la pandémie Covid, les malades, les personnels soignants, les dirigeants de nos sociétés, les victimes des guerres et des injustices sociales, les affamés, les prisonniers, les cœurs brisés, toutes les personnes en difficultés, nos familles et notre église, bref notre monde en désarroi !
A tous et à chacun, vos prêtres vous souhaitent Un Très Bon Noël et Une Sainte Année Saint Joseph 2021 dans la Foi, l'Espérance et la Charité !

Père Godefroid NZILA



 
 
 

Méditons :

Le bonheur est un chemin
On se persuade souvent soi-même que la vie sera meilleure après s'être marié, après avoir eu un enfant et ensuite, après en avoir eu un autre ...



Plus tard, on se sent frustré, parce que nos enfants ne sont pas encore assez grands et on pense que l'on sera mieux quand ils le seront. On est alors convaincu que l'on sera plus heureux quand ils auront passé cette étape. Puis on se dit que notre vie sera complète quand les choses iront mieux pour notre conjoint, quand on possédera une plus belle voiture ou une plus grande maison, quand on pourra aller en vacances, quand on sera à la retraite.
La vérité est qu'il n'y a pas de meilleur moment pour être heureux, que le moment présent. Si ce n'est pas maintenant, quand cela sera-t-il ?
La vie sera toujours pleine de défis à atteindre et de projets à terminer. Il est préférable de l'admettre et de décider d'être heureux maintenant alors qu'il est encore temps. " Pendant longtemps, j'ai pensé que ma vie allait enfin commencer. La vraie vie !
Mais il y avait toujours un obstacle sur le chemin, un problème qu'il fallait résoudre en premier, un thème non terminé, un temps à passer, une dette a payer.
Et alors, là, la vie allait commencer ! Jusqu'à ce que je me rende compte que ces obstacles étaient justement ma vie. Cette perspective m'a aidé à comprendre qu'il n'y a pas un chemin qui mène au bonheur.
Ainsi passe chaque moment que nous avons, et plus encore, quand on partage ce moment avec quelqu'un de spécial, suffisamment spécial pour partager notre temps, et que l'on se rappelle que le temps n'attend pas.
Alors il faut arrêter d'attendre de terminer ses études, d'augmenter son salaire, de se marier, d'avoir des enfants, que ses enfants partent de la maison, ou simplement, le vendredi soir, le dimanche matin, le printemps, l'été, l'automne ou l'hiver, pour décider qu'il n'y a pas de meilleur moment que maintenant pour être heureux.
Le Bonheur est le chemin et non pas une destination. Se réveiller en pleine nuit en se rendant compte que l'on peut encore dormir quelques heures,
écouter une chanson qui nous rappelle un moment chéri, se faire de nouveaux amis, voir contents les gens que l'on aime, rendre visite à un vieil ami et se rendre compte que les choses n'ont pas changé entre nous.
Admirer un coucher de soleil, Sentir un vent doux et frais nous caresser la joue, Entendre dire que l'on nous aime et vivre paisiblement tous les petits moments qui nous réchauffent le c&œlig;ur et l'âme.
Il y en a plein dans une journée, des petits moments, à chacun d'en prendre conscience.



Baptême de d´cembre ...

-Daryl POIGNANT
-Evan POIGNANT
-Viktoire BARBIER



Ces derniers temps ...
Nous avons été invités à prier pour ceux qui ont rejoint la maison du Père :

-France FAIVRE, 92 ans, à Magny
-Simone PATAILLE, 86 ans, à Lamarche
-Paulette VACHEY, 87 ans, à Heuilley
-Marie-Thérèse REMOND, 86 ans, à Binges
-Marie-Thérèse MEZOURI, 69 ans, à St Léger
-Bernard MARCEAUX, 70 ans, à Drambon
-Jeanine GRANDJEAN, 81 ans, à Pontailler
-Jean JOSSOT, 96 ans, à Binges
-Odette DARD, 81 ans, à Binges
-Yvonne KERHOAS, 91 ans à Cléry
-Monique ECHAROUX, 90 ans à Pontailler
-Anne-Marie RATTAIRE, 74 ans, à Mirebeau
-Odette CAUSERET, 83 ans, à Mirebeau
-Huguette FISSEAU, 94 ans, à Belleneuve
-Gilles FOURNEY, 64 ans, à Mirebeau
-Anna KOTKUDAK, 88 ans, à Champagne


Dans notre Doyenné et le Diocèse

Dans nos Paroisses

Infos catéchèse - aumonerie


5 règles d'or de la cathéchèse
à l'usage des parents


1 - Rappeler sans cesse à l'enfant que la vie est un mystère. Nul ne peut épuiser sa compréhension.
2 - Accompagner votre enfant à la messe pour l'exemple.
3 - Ne pas faire ou dire le contraire de ce que l'on enseigne à l'Eglise devant votre enfant.
4 - Prier en famille une fois par semaine, par mois, par trimestre (créer une tradition familiale).
5 - Ne jamais ignorer les questions des enfants (les prêtres et catéchistes sont là pour vous aider).

P. Joseph


Caté 2020-2021


Confirmation :
12 juin 2021 à 18h00 à Is
26 juin 2021 à 18h00 à Pontailler

Communion :
27 juin 2021 à 10h30 à Mirebeau

Profession de foi :
20 juin 2021 à 10h30



CD du Père Mutin


A l'occasion de ses 50 ans de chansons et de composition, le père Raoul Mutin a composé un nouveau CD qui a pour titre : "Soleil de paix". On y trouvera par exemple, le chant "Laudato si", inspiré par l'encyclique du Pape François, qui invite, sous forme litanique, à rendre grâce pour les merveilles de la création. Ou encore le chant "Artisans de paix", insiré par la prière attribuée à saint François d'Assise : "Seigneur, fais de moi un instrument de paix". L'utilisation de ces 11 chants est multiple : veillée de prière pour la paix et l'unité, chants de rassemblement, chants pour des célébrations.


 Paroisses Mirebeau & Pontailler 2020